Je suis sablaise.

20052017-P1120500

Encore une semaine tristoune pour moi. Je ne savais pas bien ce qui n’allait pas… Mais en fait je suis loin de chez moi et cela faisait longtemps que je n’étais pas venue me ressourcer dans ma maison au bord de l’Océan. J’aime ma maison, j’aime ma ville. J’ai besoin d’elles. Elles sont le point d’ancrage que je n’ai jamais eu. Comme je le dis souvent quand on me demande d’où je viens, je ne suis de nulle part… Lire la suite « Je suis sablaise. »

Photographier avec une contrainte-1- 60 mm macro

17052017-P1120337.jpg
Panasonic GX8 + 60 mm macro Olympus

J’entame avec cet article une série qui traitera de la contrainte photographique.

Je voudrais tout d’abord définir la notion de contrainte telle que je l’interprète.

Une contrainte est quelque chose que l’on s’impose ou qu’on nous impose.

Elle est de différentes natures.

Tout d’abord, nous avons les contraintes à la prise de vue.

  • La contrainte matérielle :
    • n’utiliser qu’une focale (ou bien bloquer son zoom à une focale)
    • faire ses photos avec un appareil jetable
    • visser un filtrer sur son objectif et ne pas l’enlever (polarisant, ND…)
    • Partir avec une carte mémoire de 1GO
  • La contrainte technique
    • Garder toujours la même ouverture
    • Photographier avec la même vitesse
    • Photographier sans écran LCD
    • Photographier avec l’écran en noir et blanc
  • La contrainte créative
    • Ne photographier que ce qui est rouge, bleu, jaune….
    • Photographier au ras des pâquerettes
    • Ne faire que des portraits
    • Ne faire que des portraits de personnes âgées
    • Photographier les matières
    • Photographier les lignes, les formes
    • Photographier à partir d’une liste de mots
    • Choisir un objet et faire 10 photos différentes

Lire la suite « Photographier avec une contrainte-1- 60 mm macro »

Mon chemin photographique suite : Workshop portrait avec Sébastien Roignant

18077359_10212696099381198_4848016749733699770_o
Crédits photo: Sébastien Roignant

 

Vous pouvez retrouver la première partie de mon article ici.

Comme je vous le disais, j’étais en pleine recherche de mon « pourquoi » photographique. C’est curieux comme question me direz-vous…

Pourquoi fait-on de la photo ? Comme me disait une amie récemment, on fait de la photo pour se souvenir et partager. C’est pas faux… Je fais ça, oui, c’est vrai. Mais je ne parle pas de ces photos-là, je parle des photos que l’on fait pour soi, celles qui n’ont pas destination à faire plaisir aux autres justement, celles qui me permettent de m’exprimer.

Après avoir réfléchi toute seule (ou presque, puisque Thomas Hammoudi m’y a aidé), je me suis donc dit qu’une confrontation avec mes paires serait très probablement un véritable coup de pouce. Je me suis donc inscrite à une formation sur « Le portrait naturel » avec Sébastien  Roignant. Lire la suite « Mon chemin photographique suite : Workshop portrait avec Sébastien Roignant »

J’aime pas les fleurs !

 

 

 

 

 

13042017-P1110040
Tulipe du jardin de ma maman.

C’est ce que je disais avant. Mais ça c’était avant… Avant de me mettre à la photo.

Je trouvais ça idiot de dépenser une fortune (parce qu’il faut dire ce qui est, un bouquet de fleurs ça coûte un bras) pour un truc que je regardais se faner… Elles étaient mieux là où elles étaient : dans la nature. Ça, ça n’a pas changé. Je pense toujours que la meilleure place pour une fleur, c’est le jardin.

En revanche, maintenant je les aime. Mais qu’est ce qui a changé ? Lire la suite « J’aime pas les fleurs ! »

Survivre

Cliquez sur les images pour les agrandir

Lumix GX7+Panasonic 20mm f1/7

J’ai toujours été fascinée par la façon dont certains êtres vivants s’accrochent à la vie malgré des conditions extrêmes. Prenez le Manchot Empereur par exemple. Il supporte des températures allant jusqu’à -60°C avec des vents de 200 km/h. Il « se baigne » dans des eaux à -1,8°C ! Il parcourt jusqu’à 120 km pour se reproduire et la femelle part deux mois à la pêche pendant que le mâle couve l’œuf qu’il ne faut absolument pas faire tomber ! Quand j’ai vu ce reportage, j’ai été émerveillée par tant de détermination… et ce n’est qu’en exemple parmi d’autres car dans les profondeurs abyssales, on trouve des êtres microscopiques dont les exploits ne sont pas moins impressionnants… Lire la suite « Survivre »

WordPress.com.

Retour en haut ↑