Article 17 : CRD25 : Effet grand angle

Titre CRD25 : Effet grand angle
Numéro de séance 3/52
Manuel de référence 52 défis créatifs pour le photographe, collection Eyrolles, Anne-Laure Jacquart
Domaine travaillé Angle de vue-orientation lumineuse-Rendu d’image
Objectifs pédagogiques Général : Connaître l’influence de la focale sur le rendu de l’image

Particulier : Savoir utiliser une focale grand angle (f inférieure à 35mm équivalent full-frame)

Tache de l’élève Trouver un sujet qui se prête à cet exercice

Trouver le bon angle de prise de vue qui permette de bien mettre en valeur ce qu’il veut montrer. Utiliser la plongée (appareil vers le bas) pour jouer sur les lignes en ville, la contre-plongée (appareil vers le haut) pour jouer sur les déformations des bâtiments, essayer d’intégrer des lignes diagonales ou obliques.

Cadrer pour en valeur les déformations provoquées par les focales courte et jouer avec les lignes.

Veiller à placer le sujet sur un point fort en songeant à son intention photographique.

Difficultés attendues Trouver un sujet et bien l’identifier.

Ne pas trop charger sa photo, ce qui ici est d’autant plus difficile que la scène est large.

Veiller au macro-positionnement pour éviter la superposition des plans très fréquente au grand angle.

Se rapprocher suffisamment pour inclure dans l’image un sujet proche (moins de 1 mètre) afin d’accentuer l’effet grand angle.

Veiller à faire des choix sur la profondeur de champ.

Critères de réussites Le spectateur a vraiment l’impression d’être dans l’image.
Prolongement possible Photographier au téléobjectif.

Mon travail :

Pour Noël, j’ai reçu un objectif fish-eye dont je n’avais pas encore exploité les possibilités. Je vous en avais parlé pour le défi précèdent. C’est un Samyang 7,5 mm qui ne fonctionne qu’en manuel. Ce défi a donc été l’occasion de lui faire honneur.

21072017-P1130320
Dans ma bulle

Pour faire cette photo j’ai choisi la contre-plongée. J’aime beaucoup ce point de vue que j’utilise assez souvent. Je pense que j’aime me rouler par terre 😉. J’avais repéré ces tentes et je me suis dis que je pourrais utiliser la déformation du fish-eye avec les poteaux. J’ai donc essayé différents points de vue et j’ai repéré sur la droite un petit garçon jouant au sable. Il avait un seau. Il était évident qu’il irait chercher de l’eau, il ne restait plus qu’à attendre. Ce n’est pas ce qu’il a fait, mais il est quand même allé vers l’Océan. J’étais concentrée sur la scène de droite et je ne maîtrisais pas celle de gauche. J’ai volontairement inclus le soleil dans ma composition. Au final je suis contente d’avoir attendu 😉.

21072017-P1150441
En cage

Pour ma deuxième photo, toujours au même endroit, dans la même position, j’avais prêté mon fish-eye à une amie et j’avais remis mon zoom 12/40. J’ai choisi mon cadre et j’ai à nouveau attendu que quelqu’un passe. J’ai ici choisi un traitement noir et blanc un peu high key par ce que j’aime bien ce traitement. J’ai attendu que l’homme soit pile entre les poteaux mais c’est vrai que l’homme tout à gauche est de trop, je ne l’avais pas vu. J’ai aimé cet effet « quadrillage »

26072017-P1160429
Dans le trou

Ma troisième photo a encore été faite au fish-eye, à Bâle, en Suisse (d’où le titre 😉 ). Je me suis vraiment inspirée de la photo d’Anne-Laure, page 13 du livre. J’ai tourné tout autour de cette cour et j’ai fait une photo aux quatre coins. C’est finalement cet angle où on voyait la tour que j’ai choisi. Comme j’avais exposé pour le ciel, j’ai utilisé des filtres sur LR pour « rattraper » un peu les murs. J’ai hésité à inclure la porte, mais dans ce cas, mon « losange de ciel » aurait été coupé. L’exclure avec un recadrage aurait aussi enlevé l’escalier de gauche… Du coup, même si cette coupe me gêne, je l’ai laissé ainsi.

Comment aurais-je pu faire mieux ?

Je suis assez satisfaite de ce défi car j’ai vraiment pu exploité les possibilités de mon objectif. Je suis consciente qu’il m’a vraiment facilité la tâche !

Peut-être aurais-je dû plus travailler avec mon 12mm…

Mon sentiment ?

Je me suis vraiment amusée avec ce défi.

Et vous, comment avez-vous vécu le défi ?

 

5 commentaires sur “Article 17 : CRD25 : Effet grand angle

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Stéphanie, super ces retours sur les défis. J’ai repris ton idée pour me faire un suivi perso de ces défis. Cela me permet de prendre du recul plus facilement, c’est cool et j’espère encore plus progresser ainsi.
    Concernant ce défi, il a été pour moi difficile car je ne connaissais pas l’effet grand angle mais j’ai pris un grand plaisir à faire une sortie photo rien que pour ça. C’est par ces défis difficiles qu’on se sent progresser.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce gentil retour Laurianne. C’est vrai que je trouve que faire un bilan est vraiment bénéfique pour progresser. Je suis heureuse d’en avoir donné l’envie à plusieurs d’entre vous. Pour ma part, le fait de préparer la première partie de mon bilan au moment de la sortie du défi me permet de faire le point sur les difficultés et d’en prendre conscience. J’espère trouver le temps de continuer à la reprise du travail ;). L’important est de prendre du plaisir, je pense que c’est le meilleur moyen de progresser ! Bravo pour ta persévérance, je te promets que ça paye à un moment.

      J'aime

  2. Bonjour Stéphanie, c’est avec beaucoup de plaisir, que je lis tes retours sur les défis. Pour moi, qui n’utilise pas beaucoup cet effet grand angle, j’ai profité de mes vacances pour accrocher davantage de photos de paysages et plutôt surprise, même si encore beaucoup de progrès a faire car je trouve ce défi pas si simple que ça. J’attends avec impatience ton prochain compte-rendue. Bonne semaine et belles photos.

    Aimé par 1 personne

  3. Salut Stéphanie, encore une fois ton analyse est vraiment top et c’est super intéressant de connaître comme tu as gérée ce défi.

    Pour ma part ne possédant qu’un modeste 18-105 mm j’ai pas trop du me creuser la tête niveau objectif 😀 Ce qui a été plus difficile pour moi à été de trouver le bon sujet pour avoir cet effet grand-angle avec les lignes un peu déformées.

    Au final j’ai retenu une photo (mon fiston sur sa balançoire je pense que tu t’en souviens 😀 ) qui n’avais pas spécialement cet aspect là.
    Je me rend compte après ces 4 défis que je réalise pas vraiment ce que j’ai comme intention au départ et que c’est plus sur le vif que ça se décide. Du coup mes photos manque de précisions et percute un peu moins que d’autres…
    Est-ce pareil pour toi ? Savais-tu déjà à la base ce que tu voulais obtenir comme photo avant de te rouler parterre ? 😀

    Bon prochain défi ! au plaisir de voir tes clichés !!

    J'aime

    1. Coucou Manuel,
      Ta photo répondait bien au défi, mais je te rejoins dans la difficulté à trouver le sujet qui se prête au défi et qui soit un peu intéressant quand même. L’intérêt de ta photo est vraiment dans l’expression de cet enfant à mon sens.
      Tu parles de l’intention photographique… C’est en effet un point essentiel en photo : qu’est ce que je veux montrer? Si on n’a pas de réponse à cette question, notre photo est très souvent ratée car de façon inconsciente, à force de photographier, on sait comment mettre en valeur notre sujet. Je pense que c’est la différence entre une photo réussie et une photo plus banale. Cependant, j’ai souvent été déçue lorsque je voulais trop maîtriser ma prise de vue car c’est à ce moment là que je me pose trop de questions. Certains parleront d’instinct, mais je pense surtout que c’est le regard qui se travaille. Ainsi, regarder les photos des autres, analyser ce qui fonctionne, chercher comment on aurait fait autrement, est pour moi très important pour progresser. Mais avant de regarder celles des autres, c’est sur son travail qu’on doit avoir un regard critique. Mais c’est bien plus difficile car on a le côté affectif qui souvent prend le dessus… C’est aussi pour cela que la critique est délicate… Ne voir que le côté technique est un travers dans lequel on peut tomber…Tout est une question d’équilibre…
      Bref, merci pour ton questionnement qui me permet d’avancer et de soulever des problématiques auxquelles je n’avais pas penser.Et au final, je ne sais pas si j’ai répondu à ta question! Ah oui, la photo où je me roule par terre… Je savais ce que je voulais, oui, mais je ne maîtrisais pas tout et je n’avais pas d’idée précise, juste que je voulait ces poteaux (qui ne bougeaient pas, cool) et ce gamin qui allait bouger pour venir dans le cadre, mais comment ça….je l’ignorais! Aller, au boulot pour le contre-jour!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :