Et j’ai couru vers l’Océan…

La semaine dernière, j’étais en vacances à Lille. Une semaine dans cette jolie ville dans laquelle j’ai fait une année d’étude il y a 17 ans déjà. Je me réjouissais de ce voyage en amoureux qui se terminait avec un mariage à Roubaix le week-end. Je me disais que nous allions pouvoir nous éclater en photo. Et puis le premier jour rien… Je n’étais pas inspirée, Olivier non plus d’ailleurs… nous avons mis ça sur le compte de la fatigue en nous disant que cela irait mieux le lendemain… Mais toute la semaine a été ainsi…Rien…

Alors bien sûr, j’ai fait quelques photos sympas, mais dans l’ensemble, ma production n’a pas été à la hauteur de mes espérances. J’ai fait des « photos de vacances ». Lire la suite « Et j’ai couru vers l’Océan… »

#CRD141 – Contraste intense en noir et blanc

Si vous suivez mon travail, vous vous direz peut-être comme moi : « Ah, ça c’est facile pour Stéphanie ! ». C’est évidemment ce que j’ai pensé à priori, mais… Je n’avais pas lu les pages du défi et je n’avais pas saisi toutes les nuances du défi… Anne-Laure précise bien :

Nous cherchons donc à créer des images qui fonctionnent naturellement en noir et blanc, sans nécessiter de conversion monochrome poussée.

C’est là que je n’avais pas compris le défi simplement avec le titre. Il s’agit donc de faire des photos contrastées, mais pas seulement en forçant le post-traitement ! Mais alors comment faire ? Ce qui est amusant, c’est que j’ai commencé le défi sans avoir lu les pages et pourtant… J’ai respecté les consignes … Vous allez comprendre….

Méthode 1 : utiliser le contraste « de nuance », c’est-à-dire un sujet sombre sur fond clair ou vice versa. C’est ce que j’ai fait avec cette première photo. Les immeubles clairs se détachent sur le ciel rendu noir au post-traitement. C’est vrai que pour le coup, j’ai aussi poussé le post traitement à l’extrême, mais je trouve que ça lui va bien 😉 Merci à mon amie Valérie qui m’a fait redresser les perspectives 😉.

13/10/2017 : « Un vendredi soir sur la grande plage »

13102017-P1190623
Olympus 12-40 mm à 12 mm Mode panoramique f4 Iso 200

Notez que pour cette image, j’ai utilisé le mode panoramique de mon appareil, ce que je fais rarement. Lire la suite « #CRD141 – Contraste intense en noir et blanc »

#CRD46 – Gros plan : redécouvrir un sujet.

Savoir trouver le beau dans le banal, savoir ouvrir grand les yeux, s’émerveiller devant une tâche de café laissée sur une table… Voilà ce qui me fascine dans la photographie… Cette capacité que, nous, photographes, avons à nous satisfaire de ce qui nous entoure. A tel point que parfois, nous sentons les regards amusés des gens lorsqu’ils tournent la tête en direction de ce que nous photographions et qu’ils ne découvrent…rien. Mais si, vous ne voyez pas cette merveilleuse fissure au sol, cette feuille perdue sur le trottoir, ce fabuleux nuage… Mais si, regardez bien… Non, ils ne voient pas.

Comme eux, j’avais perdu ma capacité d’émerveillement, mon regard d’enfant. C’est ce bonheur que me procure la photographie depuis 2015 : ouvrir grand mon cœur et ne plus avoir peur de perdre mon temps quand j’attends quelque part, car partout, on peut trouver le beau…

Cette semaine, le défi nous propose de booster notre sens de l’observation en s’attardant sur les petits détails. Alors, prêts à chausser vos lunettes roses ? Lire la suite « #CRD46 – Gros plan : redécouvrir un sujet. »

#CRD30 – Le plus bel arrière-plan

Ah, le fameux tronc qui sort de la tête du marié ! La satanée poubelle qu’on n’avait pas vue, trop occupé à se concentrer sur notre sujet…

Que le photographe qui n’a jamais eu ce problème lève la main !

Le plus terrible, c’est quand vous être hyper fier d’une photo, que vous la publiez donc et qu’un copain vous fait un commentaire sur les cornes de la mariée… C’est affreux car après, vous ne voyez plus que ça !

Alors là, je vous parle du portrait, mais soigner son arrière-plan est vraiment essentiel et ce défaut est, comme le dit Pascal, une des erreurs la plus répandue chez les débutants. Mais cela peut encore arriver après…

Cela m’est encore arrivé il n’y a pas longtemps avec cette photo de mouette… Si, regardez bien, la tête de la mouette est « collée » à la jetée, ce qui aurait pu être évité si j’avais baissé davantage mon appareil… Mais j’étais trop occupée à soigner mon bokeh… C’est Anne-Laure Jacquart qui m’a fait cette remarque. J’avoue que je n’avais pas vu, mais maintenant, je ne vois plus que cela !

« Ginette la mouette » 35-100 mm, 100 mm Mode AV, F2.8 200 ISO

Passons en revue les différentes astuces pour soigner son arrière-plan : Lire la suite « #CRD30 – Le plus bel arrière-plan »

Mini-série

Mais c’est quoi une série ?

C’est un ensemble de photos cohérentes avec des points communs. Oui mais lesquels ?

Première chose à mon avis : il faut rester dans le même domaine : street, macro, paysage…

Mais si je travaille sur un mariage, le point commun de toutes mes photos sera le mariage. Cela suffit-il pour parler de série ? Non, ce sera dans ce cas un reportage.

En effet, le « sujet » ne doit pas être le seul élément de convergence. La série doit avoir un autre fil conducteur. Par contre, si je ne photographie que les nœuds papillons des invités, au format carré, avec des plans très serrés, je tiens ma série ;).

Une petite parenthèse sur le sujet auparavant. Bien sûr ce peut-être des personnes, ou bien des lieux, des objets, une couleur… mais pourquoi ne pas faire une série sur des notions plus abstraites, comme un moment ou les sentiments par exemple ?

Il faut donc faire des choix et se tenir à son cahier des charges.

  • Format (carré, 16 :9, 4/3…)
  • Objectif utilisé (utiliser une focale fixe facilite à mon sens grandement la tâche), mais on pourrait aussi photographier un même sujet à des focales différentes 😉
  • Cadrage : on peut choisir de ne faire que des photos en contre-plongée, en plongée, au ras des pâquerettes… Ou bien faire tout cela avec un même sujet !
  • NB ou couleur : sur ce point, je suis d’accord que cela peut être défini après, mais j’aime personnellement savoir ce que je vais faire de mes photos avant de les prendre.
  • Techniques utilisées : contre-jour, pose lente, grande ouverture, surexposition, sous-exposition
  • Regard : jouer avec les formes, les lignes, les associations de sujet…

Par ailleurs, il faudra aussi faire des choix en post-traitement.

Mais cela suffit-il ? Lire la suite « Mini-série »

WordPress.com.

Retour en haut ↑