#CRD30 – Le plus bel arrière-plan

Ah, le fameux tronc qui sort de la tête du marié ! La satanée poubelle qu’on n’avait pas vue, trop occupé à se concentrer sur notre sujet…

Que le photographe qui n’a jamais eu ce problème lève la main !

Le plus terrible, c’est quand vous être hyper fier d’une photo, que vous la publiez donc et qu’un copain vous fait un commentaire sur les cornes de la mariée… C’est affreux car après, vous ne voyez plus que ça !

Alors là, je vous parle du portrait, mais soigner son arrière-plan est vraiment essentiel et ce défaut est, comme le dit Pascal, une des erreurs la plus répandue chez les débutants. Mais cela peut encore arriver après…

Cela m’est encore arrivé il n’y a pas longtemps avec cette photo de mouette… Si, regardez bien, la tête de la mouette est « collée » à la jetée, ce qui aurait pu être évité si j’avais baissé davantage mon appareil… Mais j’étais trop occupée à soigner mon bokeh… C’est Anne-Laure Jacquart qui m’a fait cette remarque. J’avoue que je n’avais pas vu, mais maintenant, je ne vois plus que cela !

« Ginette la mouette » 35-100 mm, 100 mm Mode AV, F2.8 200 ISO

Passons en revue les différentes astuces pour soigner son arrière-plan :

  • Déplacer son sujet (bah oui, c’est tout bête, mais parfois c’est le plus facile !).
  • Tourner autour de son sujet, monter sur une chaise, s’accroupir, avancer, reculer … (macro déplacements) et trouver le bon cadrage (cadrer plus serré si c’est la seule option, mais il doit y avoir de l’arrière-plan !).
  • Dans certains cas, j’attends que quelque chose vienne masquer l’élément disgracieux, mais ce n’est pas toujours possible 😉
  • Intégrer franchement l’élément qui nous gêne dans la photo et jouer avec ça.
  • Une fois le bon angle de vue trouvé, bouger légèrement son appareil afin d’exclure tous les éléments perturbateurs (éventuellement, les enlever si c’est possible). Il suffit parfois de bouger de quelques centimètres pour changer le fond d’une photo (surtout en macro !).
  • Jouer avec la profondeur de champ pour « gommer » un arrière-plan fouillis.

Je voudrais néanmoins apporter un bémol à tout cela. En effet, parfois, on devient trop exigeant et lorsque je fais des photos « de famille », j’essaie d’éviter d’être trop perfectionniste car, à force, on perd de la spontanéité… et on déclenche moins. On rate ainsi de jolis moments !

27112016-P1090251
Anniversaire d’Ugo, 13 ans, décembre 2016.

Cette photo n’est pas réussie du point de vue photographique, mais j’ai adoré l’expression de mon pitre de fils 😉

Pour ce défi, plusieurs options sont possibles à mon avis :

  • Trouver un bel arrière-plan et attendre qu’un sujet vienne compléter le tableau (à la manière d’HCB).
  • Trouver un bel arrière-plan et mettre un sujet devant.
  • Trouver un sujet et tourner autour pour avoir le meilleur arrière-plan possible.
Titre CRD30- Le plus bel arrière-plan
Numéro de séance 14/52
Manuel de référence 52 défis créatifs pour le photographe, collection Eyrolles, Anne-Laure Jacquart
Domaine travaillé Regard
Objectifs pédagogiques Général : Soigner le cadrage

Particulier : Savoir se déplacer pour avoir un bel arrière-plan qui mette en valeur le sujet ou bien qui soit justement notre sujet.

Tache de l’élève Trouver un sujet qui se prête à cet exercice et trouver un bel arrière-plan, ou le contraire !

Soigner son cadrage, se déplacer (macro-mouvement ou micromouvement).

 

Difficultés attendues Trouver un sujet et bien l’identifier.

Réussir à placer le sujet sur le fond le plus uniforme possible.

Veiller à ce que notre sujet ne touche pas un élément de l’arrière-plan (comme ma mouette 😉 )

 

Critères de réussites Le sujet est bien identifié et se détache sur un joli arrière-plan, sans élément perturbateur.
Prolongement possible Le plus beau premier plan 😉

Mon travail :

J’ai commencé par la facilité… Je me promenais jeudi matin car la lumière était magnifique et un épais brouillard diffusait les rayons du soleil. J’ai repéré un champ au bord de la route avec le soleil qui donnait en face de moi. Je me suis alors mise en quête de toiles d’araignée…

05102017-P1190068
Olympus 60mm macro Mode priorité ouverture f 2.8

On m’a conseillé un cadrage plus serré qui fonctionne mieux (merci les copains!).

05102017-P1190068-4

Ma deuxième photo a été prise samedi soir, au coucher de soleil. Mon sujet étant le chemin, c’est d’abord ce que j’ai privilégié, mais la deuxième version avec davantage de ciel semble plus appropriée en fait.

07102017-P1190342
Olympus 60mm macro Mode priorité ouverture f 2.8 Iso 200

07102017-P1190341 

Toujours au cours de cette sortie, j’ai fait cette troisième photo. J’ai fait en sorte d’avoir les rochers au premier plan pour accentuer l’impression du spectateur d’être plongé au cœur de la photo.

07102017-P1190357
Olympus 60mm macro Mode priorité ouverture f 6.3 Iso 200

J’ai suivi les conseils de Pascal et j’ai éclairci un peu l’écume des vagues.

07102017-P1190357-2

 

Mercredi, lors de ma balade j’ai tenté de faire une dernière photo pour ce défi. J’ai choisi de faire un cliché en contre-jour avec le reflet du soleil sur l’Océan en arrière-plan. Je me suis posée, j’ai cadré, et j’ai attendu qu’un promeneur vienne dans le cadre. En post-traitement, j’ai accentué l’effet contre-jour dans la première photo, alors que je l’ai modéré dans la seconde.

11102017-P1190477-2
Olpympus 12-40 mm, 40mm Iso 200 Mode priorité ouverture F9
11102017-P1190472
Olpympus 12-40 mm, 40mm Iso 200 Mode priorité ouverture F9

 Et pour le plaisir, je vous partage d’autres clichés de cette sortie 😉.

 Cliquez pour agrandir

Mon sentiment ?

L’interprétation de ce défi a été sujet à de nombreuses discussions avec mes amis photographes ! Je crois que nous ne sommes pas tombés d’accord, chacun ayant sa propre vision des consignes d’Anne-Laure… Mais ce n’est pas grave, l’essentiel c’est que nous avons beaucoup échangé et ces débats ont été d’une richesse incroyable ! C’est pour moi l’essentiel. Je ne sais toujours pas ce qu’attendait Anne-Laure pour ce défi, mais je suis sortie pour faire des photos, et c’est bien cela qui compte !

En revanche, je n’ai pas su faire une autre photo qu’avec mes paysages favoris en toile de fond, sauf pour ma première photo… Et je remarque que, à part pour la photo du suricate, et le portrait d’Ugo j’ai aussi sélectionné mes archives dans ce sens…

Je n’ai pas su sortir de ma zone de confort… Mais en même temps, ce défi m’a tellement posé question, que je ne pouvais pas tout faire !

 

Comment aurais-je pu faire mieux ?

Sortir de ma zone de confort en cherchant d’autres arrière-plans, aller faire des photo la nuit par exemple !

 

Archives :

 Cliquez pour agrandir

 

 

4 commentaires sur “#CRD30 – Le plus bel arrière-plan

Ajouter un commentaire

  1. Amusante cette photo de ton fils. Aussi, j’aime beaucoup ta réflexion sur la photo du débutant… le linge pendu sur le fil par exemple, zut pas vu! 😕. Sinon ce sujet que j’ai juste effleuré hier ma posé la question suivante « en faite je fais une photo de paysage  » avec un avant plan, et où dois-je faire ma mise au point, sur le premier plan ou l’ arrière plan?. Et quel format dois-je utiliser?. Je pense que ce sujet veut justement nous amener à faire davantage attention à la globalité de notre photo, et peu importe mes questions… juste garder à l’esprit que l’arrière plan n’est pas anodin pour la « réussite « de la photo. Bonne semaine Stéphanie, pour ma part je vais profiter du soleil qui fait son retour pour continuer à chercher « mes arrières plans ». 🌄🌅.

    J'aime

    1. Je suis complètement d’accord avec toi ! Pour ta question sur le paysage, tout dépend de ce que tu veux montrer, de l’ouverture que tu as choisi… Merci beaucoup pour ton commentaire, je pense que tu as bien compris le défi ! Alors bonne semaine et plein de photos ! Bises.

      J'aime

  2. Très bel article, mais en ce qui concerne la photo du chemin, moi j’aime la première version. Dans la 2eme avec plus de ciel, la barrière en bas est coupée et cela me dérange ; j’aime également dans la première version l’avant chemin, si je puis dire. Bref, pour moi, y’a pas photo: je suis version 1!

    J'aime

    1. Ah, Ah, c’est vraiment intéressant ça! Comme quoi, le ressenti est vraiment différent pour chacun. Aussi, il faut continuer à faire ce qu’on aime… Merci beaucoup Cécile 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :