#CRD46 – Gros plan : redécouvrir un sujet.

Savoir trouver le beau dans le banal, savoir ouvrir grand les yeux, s’émerveiller devant une tâche de café laissée sur une table… Voilà ce qui me fascine dans la photographie… Cette capacité que, nous, photographes, avons à nous satisfaire de ce qui nous entoure. A tel point que parfois, nous sentons les regards amusés des gens lorsqu’ils tournent la tête en direction de ce que nous photographions et qu’ils ne découvrent…rien. Mais si, vous ne voyez pas cette merveilleuse fissure au sol, cette feuille perdue sur le trottoir, ce fabuleux nuage… Mais si, regardez bien… Non, ils ne voient pas.

Comme eux, j’avais perdu ma capacité d’émerveillement, mon regard d’enfant. C’est ce bonheur que me procure la photographie depuis 2015 : ouvrir grand mon cœur et ne plus avoir peur de perdre mon temps quand j’attends quelque part, car partout, on peut trouver le beau…

Cette semaine, le défi nous propose de booster notre sens de l’observation en s’attardant sur les petits détails. Alors, prêts à chausser vos lunettes roses ?

Titre CRD46- Gros plan : redécouvrir un sujet
Numéro de séance 15/52
Manuel de référence 52 défis créatifs pour le photographe, collection Eyrolles, Anne-Laure Jacquart
Domaine travaillé Cadrage
Objectifs pédagogiques Général : Traiter un sujet de façon différente.

Particulier : Inciter l’élève à traiter seulement un détail d’une scène, à changer d’échelle là où on se s’y attend pas pour surprendre le spectateur.

Tache de l’élève Trouver un sujet qui se prête à cet exercice.

Trouver une façon originale de faire un gros plan pour :

–          Mettre en valeur la texture, un détail, des couleurs,

–          Mettre en valeur un sujet qui peut sembler banal,

–          Changer le point de vue dont on a l’habitude : photographier par-dessus, par-dessous, de biais… Bref, comme d’habitude, tourner autour du sujet !

 

Difficultés attendues Trouver un sujet et bien l’identifier.

Savoir exactement ce qu’on veut mettre en valeur.

Ne pas se contenter de faire un « gros plan », mais vraiment réinterpréter le sujet en adoptant une approche originale.

 

Critères de réussites Le spectateur a vraiment l’impression de ne jamais avoir regardé le sujet de cette façon.
Prolongement possible Triptyque avec un plan large, un plan moyen et un gros plan.*

*Voici un lien vers l’extrait d’un livre qui parle des différents plans. Il ne s’agit pas de photo, mais je trouve que cette lecture permet de comprendre pas mal de choses.

http://www.eyrolles.com/Chapitres/9782212119428/Chap3_Tumminello.pdf

Par ailleurs, j’avais lu dans un livre il me semble (mais je ne me souviens plus lequel) que pour un reportage, il fallait toujours prendre au moins trois photos : un plan large, un plan moyen et un plan serré. Si quelqu’un a une source dans ce sens, je veux bien le lien.

Mon travail :

12/10/2017 : »Adopte moi! »

Je cherchais dans ma salle de bain un sujet à « redécouvrir », quand j’ai vu ce rasoir me faire les yeux doux… Je cède les droits de l’idée à Olivier qui avait fait la même photo (mais beaucoup moins bien réalisée 😉 ) pour un autre thème.

12102017-P1190599
Olympus 60mm macro Mode priorité ouverture F 2.8 ISO 200

 

12/10/2017 : « Moment culte »

Sans grande conviction, j’ai proposé cette photo… J’aurais dû m’abstenir… Je n’ai pas eu de plaisir à faire et à traiter cette image… J’ai donc échoué, sans surprise… On ne peut pas être convaincant quand on doute soi-même !

12102017-P1190520
Olympus 12-40 à 23mm Mode priorité ouverture, F6.3 Iso 200

 

 12/10/2017- « A la croisée des chemins »

J’ai tenté un classique du genre, mais je ne me suis pas assez appliquée. En effet, j’aurais dû faire attention à ce retour de la feuille qui crée ce flou en bas à droite. J’ai eu la flemme et… ma photo s’en ressent 😉

12102017-P1190574
Olympus 60mm macro Mode priorité ouverture, F2.8 Iso 200

 

14/10/2017 « Phobie »

J’ai pris cette photo au cours d’une balade en forêt. J’ai été une grande phobique des araignées et elles hantent encore certains de mes cauchemars, mais j’ai aimé la transparence dans cette photo et la « croix » sur le corps de l’animal. De quoi presque me réconcilier avec les arachnides… Presque 😉

14102017-P1190863
Olympus 60mm macro Mode priorité ouverture, F2.8 Iso 200

 

 Comment aurais-je pu faire mieux ?

Encore plus que les autres fois, c’est mon manque d’investissement et une surcharge mentale qui m’a empêchée de faire des images abouties. Mais je suis tout de même contente car, malgré un emploi du temps surchargé et des préoccupations importantes, j’ai tout même fait des photos ! Je ne lâche rien !

 Mon sentiment ?

C’est un sujet qui mérite vraiment d’être creusé car c’est vraiment la philosophie de mon travail : s’attarder sur les détails du quotidien afin de les sublimer, trouver le beau dans les petites choses…

Archives

Cliquez pour agrandir

6 commentaires sur “#CRD46 – Gros plan : redécouvrir un sujet.

Ajouter un commentaire

  1. Superbe tes photos Stéphanie comme toujours ! Dommage que tu ne postes plus sur le groupe l’ambiance y est bonne et je trouve que ta présence manque en tout cas à moi elle me manque et tes commentaires aussi. Bon Week-end.

    Aimé par 1 personne

  2. Bel article; j’aime bien faire des gros plans. Et d’ailleurs je trouve que je n’en ai pas fait depuis un petit moment 😄 va falloir remédier à cela. J’aime beaucoup ta première photo d’archives, riche en couleurs: elle est très belle. Bon dimanche à toi!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :