#52 Défis #Défi38 #CRD12 – Compositions abstraites

Cette semaine c’est notre œil qu’il nous faut exercer ! Nous n’allons pas chercher à décrire quelque chose, mais simplement à le montrer, tel qui l’est ou plus précisément, tel que nous le voyons. C’est ici notre vision de photographe qui va permettre la mise en valeur de notre sujet qui pourrait paraître tout à fait banal à tout un chacun.

Ce qui va nous poser problème ici, c’est la définition de « composition abstraite » …

C’est quoi une composition abstraite ?

Voici un extrait de l’article de Wikipédia  sur l’art abstrait :

L’art abstrait est un art qui tente de donner une contraction du réel ou encore d’en souligner les « déchirures » au lieu d’essayer de représenter « les apparences visibles du monde extérieur ».

L’art abstrait peut se passer de modèle et s’affranchit de la fidélité à la réalité visuelle et ainsi des créations plastiques mimétiques.

Il ne représente pas des sujets ou des objets du monde naturel, réel ou imaginaire, mais seulement des formes et des couleurs pour elles-mêmes.

On est donc bien d’accord que cela n’est pas censé être descriptif, ce sont ici les formes et les couleurs qui nous intéressent.

Je vous recommande la lecture de cet article de Focus numérique. Il confirme que nous devons nous intéresser aux formes et au couleurs, mais ajoute aussi, bien entendu la lumière (et oui, nous faisons de la photographie 😉) et… L’émotion !

Comment faire ?

Quel objectif ?

Le but est de faire perdre la notion d’échelle au spectateur et donc de s’attarder sur « un détail ». Alors, objectif macro obligatoire ? Pas du tout ! C’est vrai que c’est une possibilité, mais un cadrage serré avec un objectif standard peut tout à fait convenir, tout comme une image faite au téléobjectif. Le tout étant de décontextualiser le sujet. Ainsi, le spectateur sera perdu et pourra y projeter son propre imaginaire.

Il faut donc s’attarder sur les détails et adopter un point de vue original.

Quelle technique ?

Le flou de PDC : le bokeh provoqué par une grande PDC peut, notamment la nuit, donner de jolies photos abstraites.

Le flou de bougé : bouger son appareil en vitesse lente peut également donner de jolies images abstraites.

Le flou de mouvement du sujet est aussi à exploiter, c’est le principe du light-painting.

Le post-traitement

Cette étape est vraiment très importante dans la photo abstraite car c’est à ce moment que nous allons finaliser notre intention. Alors, on tente les traitements extrêmes, on pivote… Bref, on retourne le cerveau du spectateur !

Petit clin d’œil aux Ronds Carrés

Pour terminer, je voulais faire un clin d’œil à mes amis Les Ronds avec l’extrait de cet article de Le Blog de la photo.

Qu’est-ce que la photographie abstraite ?

Une photographie dite abstraite ne va pas nécessairement signifier la même chose pour tout le monde, chacun l’interprètera à sa façon ; elle laisse place à l’imagination et nous aide à se concentrer sur la texture et la couleur plutôt que sur l’ensemble d’un sujet.

En effet, nous n’avons pas réussi à tomber tous d’accord sur la définition de « photo abstraite », mais apparemment, c’est normal 😉.

J’aime beaucoup la définition donnée dans cet article.

En fait, nous pourrions dire que la photographie abstraite est « la suppression de la signification immédiate et évidente d’un sujet », laissant la place à de nouvelles idées ou de nouvelles interprétations.

Titre CRD12- Compositions abstraites
Numéro de séance 38/52
Manuel de référence 52 défis créatifs pour le photographe, collection Eyrolles, Anne-Laure Jacquart
Domaine travaillé Cadrage – Composition
Objectifs pédagogiques Général : Changer son regard sur les choses.

Particulier : S’initier à une nouvelle approche de la photographie.

Tache de l’élève Faire marcher son imagination en tournant autour d’un sujet.
Difficultés attendues Créer des images lisibles et évocatrices.
Critères de réussites Le spectateur a perdu ses repères et peut interpréter l’image comme il l’entend.
Prolongement possible Le light painting (aucun défi n’est sur ce principe il me semble).

Mon travail

21/04/2018 : « Fêlée »

IMG_20180421_181150-02.jpeg
Huawei P10

Cette photo est-elle vraiment abstraite ? Pas certaine, cela se rapproche davantage du minimalisme peut-être…

 « La vie en rose »

Je n’avais tout d’abord pas osé publier cette photo vu que pour moi c’était davantage de la macro, mais en lisant les articles, je me suis dit pourquoi pas ?

21042018-P1280375
Olympus 60mm macro
Mode priorité ouverture
F2.8
Iso 1200

Et pour le plaisir….

 21042018-P1280361

23/04/2018 : « Big Brother »

Sans conviction… Mais je cherche.

edf
Huawei P10

24/04/2018 : « Iles flottantes »

 

C’est Gaelle qui nous a présenté une photo absolument sublime dans le groupe avec un mélange eau/huile qui m’a donné l’envie d’essayer. Je n’avais pas mon objectif macro, c’est dommage, mais le résultat est surprenant et j’ai aimé. Ici, j’ai ajouté du colorant alimentaire pour donner cet effet « grenadine ». Merci Gaelle !

24042018-P1280617
Panasonic 42.5mm
Mode priorité ouverture
F 3.5
Surexposition de +1
Iso 200

Dolorès m’a proposé un format carré, merci Dolorès !

24042018-P1280616

Je me suis aussi amusée avec les autres colorants dans du lait 😉.24042018-P1280632

25/04/2018 : « Z comme Zoro »

Je ne voulais pas me contenter de plans rapprochés pour mes compositions abstraites, j’ai donc armé mon boitier de mon zoom 35-100mm et j’ai profité de ma première journée de vacances pour aller profiter du soleil sur le Remblai.

 

25042018-P1280679
Panasonic 35-100 mm à 35 mm
Mode priorité ouverture
F4
Iso 200

 

 Et toujours pour le plaisir….

25042018-P1280680.jpg

 Comment aurais-je pu faire mieux ?

Cette semaine, j’ai eu du mal à « démarrer » car je n’arrivais pas bien à comprendre le défi… J’ai erré longtemps avec mon appareil, prenant des photos sans intérêt à mes yeux.

J’aurais dû sortir à la tombée de la nuit afin d’exploiter les lumières de la ville.

J’aurais dû exploiter le flou.

Mais au final, peu importe si j’ai bien saisi ce thème, je suis sortie de ma zone de confort et c’est bien le principal.

Mon sentiment ?

Je crois qu’il y a beaucoup à faire avec ce défi et c’est vraiment un mode d’expression à part entière. J’ai envie de lui consacrer davantage de temps car contrairement aux apparences, c’est un thème assez difficile !

Notez qu’il n’y aura pas d’article la semaine prochaine car le défi suivant est sur les mini-séries et il dure deux semaines.  Je vous donne donc rendez-vous en mai.

Archives

03122016-P1080759

 

4 commentaires sur “#52 Défis #Défi38 #CRD12 – Compositions abstraites

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Stéphanie, je pense qu’il faut être déjà bien familière de l’art abstrait pour être à l’aise dans ce défi.
    Voici une autre définition que celle que tu as trouvé que je trouve plus simple:
    Art abstrait: qui ne représente pas le monde visible, sensible (réel ou imaginaire) ; qui utilise la matière, la ligne, la couleur pour elles-mêmes (opposé à figuratif).
    Tiens j’ai trouvé aussi ce texte que je trouve intéressant: Une œuvre qui prend des libertés, en modifiant par exemple la couleur et la forme peut être dite partiellement abstraite. L’abstraction totale ne porte plus aucune trace d’une référence à quoi que ce soit reconnaissable. Dans l’abstraction géométrique, par exemple, il est peu probable de trouver des références à des entités naturalistes. L’art figuratif et l’abstraction totale sont presque incompatibles. Mais la figuration et la représentation artistique contient souvent une abstraction partielle.

    Pour ma part, j’aime beaucoup cela, partir dans l’abstraction. Ma série « Marronnier l’hiver » est je pense la plus aboutie de mes recherches dans ce genre.

    J’aime beaucoup tes îles flottantes, ainsi que ton genre de poisson coloré (les colorants dans le lait!!!) ainsi que ta photo d’archive. Pour moi les plus réussies rapport à ce défi. Les photos d’archi sont, pour moi, trop graphiques et on y reconnais trop que ce sont des photos d’archi pour en être abstraites. L’abstraction, c’est vraiment pour moi quand on perd le repère figuratif, ou, en photo, la représentation d’origine. Ce qui fait que la ou les formes mis en valeurs on ne sait d’où elles sont tirées. Mais ce n’est que mon humble avis.

    Je te souhaite un très bon week-end, et bravo pour ton bel article!

    J'aime

  2. Coucou Cécile et merci pour ce retour très complet et très intéressant. Les définitions donnent à réfléchir en effet. Je suis allée sur ton blog pour chercher ta série sur les marronniers, mais… Je n’ai pas trouvé!
    Je comprends bien ce que tu me dis avec mes photos d’archi, et à la lumière de tes définitions, je suis d’accord avec toi. Il me faudra replonger dans ce défi. C’est le soucis du livre d’ALJ, on explore beaucoup de piste, mais il faudrait à mon sens s’arrêter davantage sur certains défis. Mais il faut suivre le rythme… Je suis en train de réfléchir à ce que je ferai ensuite, mais nul doute que je reviendrai sur certaines découvertes après une pause estivale que je m’accorderai afin de faire des petits travaux dans ma petite maison :). Bon WE à toi, sous le soleil j’espère 🙂

    J'aime

  3. coucou Stéphanie.
    Je suis en plein dans ce défi. Ma photo coup de cœur est celle de la vie en rose avec ce travail sur les couleurs. Oui comme toi j’ai un peu patiné sur la définition d’une composition abstraite. Assez d’accord sur la nécessité de ne plus avoir de référence avec le réel. Dans la pratique, j’ai trouvé que c’est un exercice difficile que celui d’engager une perte totale des repères, surtout quand on s’attache à transmettre quelque chose. Pour ma part, mes photos ont gardé un sujet identifiable. Bon week end

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Emmanuelle pour ce retour. C’est vrai que cette notion d’abstraction n’est pas facile à appréhender et je pense que cela reste aussi assez personnel. Je suis allée voir ton article et j’ai adoré ton approche en rapport avec les sens, c’est une idée magnifique! Pour ceux que cela intéresse, c’est par ici : https://www.facebook.com/notes/les-photos-descampette/d%C3%A9fi-38-compositions-abstraites/232490503972988/. Je vais reprendre ce défi, c’est certain car ton éclairage m’a vraiment donné envie!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :