#52Défis #Défi33 #CRD101 – Macrographie… Le plus près possible !

Ah, la macrographie ! Certains ne considèrent pas cette discipline comme de la photo (si, si, je vous assure, je me suis fâchée avec un photographe blogueur à cause de cette histoire !).

Pour ma part, c’est une forme de méditation car en macro, il n’y a pas le choix : il faut être à ce que l’on fait ! On ne peut pas se dire, « Tient j’ai 10 mn, si je faisais un peu de macro ». Non. On doit tout d’abord avoir envie de passer une heure au moins à rêver autour d’un sujet, à faire des photos, recommencer pour être certain d’avoir au moins une image avec la bonne zone de netteté, s’allonger, essayer de ne pas trembler, mettre le trépied, se rendre compte que c’est vraiment handicapant, l’enlever, se relever, mettre la couverture par terre, la bouger une première fois, une deuxième, une troisième, et puis en avoir assez, l’enlever et se rouler par terre, tant pis, on se changera au retour.

Ou bien aller chez le fleuriste, regarder les fleurs, ne pas savoir quoi choisir, demander conseil, repartir avec des roses alors qu’on voulait des tulipes (mais il n’y en avait pas, ce n’est pas la saison), être tentée d’aller chez le pâtissier, mais se rappeler qu’on veut perdre 10 kg et qu’on est toute seule à la maison…

Lire la suite « #52Défis #Défi33 #CRD101 – Macrographie… Le plus près possible ! »

#CRD46 – Gros plan : redécouvrir un sujet.

Savoir trouver le beau dans le banal, savoir ouvrir grand les yeux, s’émerveiller devant une tâche de café laissée sur une table… Voilà ce qui me fascine dans la photographie… Cette capacité que, nous, photographes, avons à nous satisfaire de ce qui nous entoure. A tel point que parfois, nous sentons les regards amusés des gens lorsqu’ils tournent la tête en direction de ce que nous photographions et qu’ils ne découvrent…rien. Mais si, vous ne voyez pas cette merveilleuse fissure au sol, cette feuille perdue sur le trottoir, ce fabuleux nuage… Mais si, regardez bien… Non, ils ne voient pas.

Comme eux, j’avais perdu ma capacité d’émerveillement, mon regard d’enfant. C’est ce bonheur que me procure la photographie depuis 2015 : ouvrir grand mon cœur et ne plus avoir peur de perdre mon temps quand j’attends quelque part, car partout, on peut trouver le beau…

Cette semaine, le défi nous propose de booster notre sens de l’observation en s’attardant sur les petits détails. Alors, prêts à chausser vos lunettes roses ? Lire la suite « #CRD46 – Gros plan : redécouvrir un sujet. »

#CRD17 – En contre-jour

27072017-P1160602.jpg

Titre CRD17 : En contre-jour
Numéro de séance 5/52
Manuel de référence 52 défis créatifs pour le photographe, collection Eyrolles, Anne-Laure Jacquart
Domaine travaillé Angle de vue-Orientation lumineuse-Rendu d’image
Objectifs pédagogiques Général : Percevoir la lumière

Particulier : savoir utiliser le contre-jour pour mettre en valeur son sujet, jouer avec les flares.

Tache de l’élève Trouver un sujet qui se prête à cet exercice.

Reconnaître la situation de contre-jour, se déplacer face à la source lumineuse pour la provoquer.

Jouer avec les flares et les rayonnements lumineux.

Veiller à la composition.

Renforcer son intention photographique au post-traitement, notamment en noir et blanc : ne pas hésiter à pousser les blancs et les noirs.

Jouer sur les effets de transparence, d’irisation, de brillance, avec la fumée, les ombres, les textures.

Difficultés attendues Trouver un sujet et bien l’identifier.

Ne pas trop charger sa photo, pour que son sujet de détache bien.

Veiller au macro-positionnement pour ne pas avoir une masse sombre et bien détacher son sujet du fond.

Ne pas hésiter utiliser la correction d’exposition pour forcer l’appareil à sous-exposer ou à surexposer selon le rendu souhaité.

 

Critères de réussites Le sujet est reconnaissable malgré le contre-jour.
Prolongement possible Photographier les ombres.

Lire la suite « #CRD17 – En contre-jour »

Photographier avec une contrainte-1- 60 mm macro

17052017-P1120337.jpg
Panasonic GX8 + 60 mm macro Olympus

J’entame avec cet article une série qui traitera de la contrainte photographique.

Je voudrais tout d’abord définir la notion de contrainte telle que je l’interprète.

Une contrainte est quelque chose que l’on s’impose ou qu’on nous impose.

Elle est de différentes natures.

Tout d’abord, nous avons les contraintes à la prise de vue.

  • La contrainte matérielle :
    • n’utiliser qu’une focale (ou bien bloquer son zoom à une focale)
    • faire ses photos avec un appareil jetable
    • visser un filtrer sur son objectif et ne pas l’enlever (polarisant, ND…)
    • Partir avec une carte mémoire de 1GO
  • La contrainte technique
    • Garder toujours la même ouverture
    • Photographier avec la même vitesse
    • Photographier sans écran LCD
    • Photographier avec l’écran en noir et blanc
  • La contrainte créative
    • Ne photographier que ce qui est rouge, bleu, jaune….
    • Photographier au ras des pâquerettes
    • Ne faire que des portraits
    • Ne faire que des portraits de personnes âgées
    • Photographier les matières
    • Photographier les lignes, les formes
    • Photographier à partir d’une liste de mots
    • Choisir un objet et faire 10 photos différentes

Lire la suite « Photographier avec une contrainte-1- 60 mm macro »

WordPress.com.

Retour en haut ↑