Article 17 : CRD25 : Effet grand angle

Titre CRD25 : Effet grand angle
Numéro de séance 3/52
Manuel de référence 52 défis créatifs pour le photographe, collection Eyrolles, Anne-Laure Jacquart
Domaine travaillé Angle de vue-orientation lumineuse-Rendu d’image
Objectifs pédagogiques Général : Connaître l’influence de la focale sur le rendu de l’image

Particulier : Savoir utiliser une focale grand angle (f inférieure à 35mm équivalent full-frame)

Tache de l’élève Trouver un sujet qui se prête à cet exercice

Trouver le bon angle de prise de vue qui permette de bien mettre en valeur ce qu’il veut montrer. Utiliser la plongée (appareil vers le bas) pour jouer sur les lignes en ville, la contre-plongée (appareil vers le haut) pour jouer sur les déformations des bâtiments, essayer d’intégrer des lignes diagonales ou obliques.

Cadrer pour en valeur les déformations provoquées par les focales courte et jouer avec les lignes.

Veiller à placer le sujet sur un point fort en songeant à son intention photographique.

Difficultés attendues Trouver un sujet et bien l’identifier.

Ne pas trop charger sa photo, ce qui ici est d’autant plus difficile que la scène est large.

Veiller au macro-positionnement pour éviter la superposition des plans très fréquente au grand angle.

Se rapprocher suffisamment pour inclure dans l’image un sujet proche (moins de 1 mètre) afin d’accentuer l’effet grand angle.

Veiller à faire des choix sur la profondeur de champ.

Critères de réussites Le spectateur a vraiment l’impression d’être dans l’image.
Prolongement possible Photographier au téléobjectif.

Mon travail : Lire la suite « Article 17 : CRD25 : Effet grand angle »

Explique-moi comment tu fais : l’effet High key

J’ai eu des questions sur mes photos « sur fond blanc » et je me suis dit qu’un petit article pourrait intéresser quelques-uns d’entre vous.

Le « truc » principal est évidemment d’avoir un fond clair et uni à la prise de vue (ici le ciel sans nuage d’une journée pas trop ensoleillée, mais plus il fait beau, mieux c’est !).

Pour les sujets qui bougent, je ne surexpose pas à la prise de vue, mais pour la macro, oui.

Je ne monte pas au-dessus de 400 ISO, quitte à avoir une photo un peu sombre comme vous pouvez le constater sur la photo « brute ». J’évite ainsi le grain qui a tendance à être accentué avec mon post-traitement assez « violent ». Lire la suite « Explique-moi comment tu fais : l’effet High key »

WordPress.com.

Retour en haut ↑